VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Extraction des dents de sagesses

La bouche d’un adulte comporte normalement 32 dents. Les dents de sagesse sont les dernières à pousser, ce sont donc les troisièmes molaires. Elles évoluent en principe entre 17 et 25 ans.

Dans quels cas les extraire ?

Les dents de sagesse n’ont pas toujours la place nécessaire pour bien pousser ou ne sont pas toujours bien positionnées.

Leur extraction sera nécessaire si elles risquent de provoquer un mauvais alignement dentaire, une infection, un kyste, une lésion de la seconde molaire, des névralgies…

L’intervention se déroule habituellement sous anesthésie locale.
Le patient ne ressent donc AUCUNE DOULEUR pendant l’intervention.
Selon la position et le nombre de dents à extraire, l’extraction pourra se faire en une ou deux fois.
Selon les cas,un antibiotique peut être prescrit pendant 7 jours, et éventuellement un anti-inflammatoire stéroïdien, pour diminuer le gonflement. Des anti-douleurs feront également partie de la panoplie post-opératoire.

Un contrôle post-opératoire pourra vous être proposé afin de contrôler la cicatrisation et éventuellement de retirer les fils de suture.

Il faudra observer quelques recommandations en post-opératoire :

  • Respectez la prescription de l’ordonnance qui vous a été remise.
  • Interdiction de cracher, pour ne pas éliminer le caillot sanguin qui s’est formé dans l’alvéole, pendant au moins 48H. Les bains de bouche qui vous seront prescrits ne doivent donc pas être commencés avant 48 heures suivant l’intervention.
  • Un gonflement peut apparaître en regard de la zone opérée. Celui-ci est minimisé grâce aux anti-inflammatoires, et l’application de glace sur la joue concernée vous aidera à en réduire l’intensité et la durée.
  • Il est également VIVEMENT DECONSEILLE de fumer dans les 48h suivant l’intervention
Soins | Consultation
Docteurs
Cabinet 11 place de la Nation
HAUT